Intégrer la communauté

Bienvenue sur le réseau ardéchois de recherches participatives en sciences humaines et sociales du PERCO. Il est ouvert et accessible à tous.

Qu’est ce que ce réseau ?

Il se veut être une communauté d’usagers du territoire qui s’inscrit dans une démarche de co-construction de connaissances et d’actions (Le Méner, E. & Oppenchaim, N. 2013) . En ce sens, l’objectif est de faire émerger des connaissances utiles pour les membres de la communauté en s’appuyant sur l’expertise de chercheurs mais surtout sur les savoirs issus de vos pratiques du quotidien. Ce type de démarche vous permettra également de développer vos compétences et votre esprit critique et ainsi renforcer votre pouvoir d’action !

Pourquoi ce réseau ?

Il n’est de désir plus naturel que le désir de connaissance” Montaigne, Les essais (1580)

– Parce qu’il est nécessaire de satisfaire votre curiosité,
– Pour résoudre des problèmes qui vous concernent,
– Pour tirer parti des ressources et talents des citoyens : Pour leur capacité de production de données jusqu’à leur analyse.

Comment ça marche ?

– Une rapide inscription pour devenir Membres de la communauté.
– Créez un groupe si vous souhaitez solliciter les membres sur une problématique à laquelle vous êtes confrontées (vous en serez alors administrateur),
– Et/ou rejoignez un groupe existant,
– Apportez votre expertise, partagez vos savoirs, échangez, co-construisez, solutionnez vos problématiques et celles de la communauté, collectivement en utilisant le fil d’actualité du groupe et les forums.

Et après ?

L’action !
Une fois les questionnements élucidés, il est temps de passer à l’action et d’user de votre pouvoir d’agir.
Pour cela nous pouvons vous accompagner dans sa mise en œuvre.
Les projets souhaitant un appui financier du PERCO devront toutefois répondre à certains critères et s’inscrire dans le tryptique Territoire-Jeunesse-Lien avec l’université.

Autrement dit, sera évalué :

– La capacité à mobiliser un public jeune (13-30 ans). Inscription du projet au sein du dispositif AJIR. Les jeunes devront prendre une place toute particulière au sein du projet, individuel ou collectif.
– Intérêt pour le territoire : Le projet s’inscrit dans des enjeux territoriaux présents en Ardèche.
– Implication de l’université
– Budget demandé


Enfin, en adéquation avec l’âme des Tiers-Lieux, tout projet mené en lien avec le PERCO devra accepter la diffusion du travail en Creative commons.