Activer le lab / call to action

Le lab, c’est avant tout une communauté d’actrices qui oeuvre chacune à leur manière à plus de justice sociale. Qu’elle soit engagée dans l’associatif, en coopérative ou à l’université, elles ont défini leurs valeurs et souhaitaient impulser et transmettre ensemble.

Ainsi, on retrouve l’Université Grenoble Alpes, notamment à travers son campus rural en Ardèche, le Cermosem qui travaille, entre autres, en géographie sociale sur les dynamiques à l’oeuvre dans les territoires et sur les questions de genre . Mais aussi l’association Grains d’ici et le collectif des Odette, qui oeuvrent depuis 10 ans avec et pour les femmes en ruralité.

De l’autre côté des Pyrénées, se trouve l’ONG Resilience Earth, qui impulse des dynamiques participatives et forme et accompagne les femmes de la Garrotxa.

Enfin, au bord de la méditerranée et au pied du Mont Olympe, le Centre Ergani accompagne des femmes de la région à se former et entreprendre collectivement.

C’est donc 4 structures, composées de femmes et d’hommes qui souhaitent, à travers le women’s living lab promouvoir les territoires ruraux et les femmes qui y vivent en faisant converger les dynamiques à l’oeuvre, en donnant à voir et en donnant envie !


Quelle est notre démarche ?

A travers 7 ateliers participatifs menés en France, Espagne et Grèce, 8 personas ont été créés, permettant de définir des besoins communs à nos territoires.

On retrouve pour la tranche d’âge 13-30 ans , considérée comme la jeunesse au niveau européen, 3 personas distincts. En effet, même si certains besoins tels que la mobilité ou encore l’éducation à l’environnement se retrouvent chez les 14-16 ans et 17-22 ans, les problématiques de vie locale sont plus prégnantes chez les plus jeunes quand l’accès aux études supérieures ou à l’emploi arrivent dès 17 ans. Enfin, si le persona 14-16 ans est centré sur la vie en espace rural et celui des 17-22 ans sur l’autonomie, on peut noter clairement à travers le persona des 23-30 ans que les femmes en espaces ruraux sont dans une logique d’émancipation. Ensuite, le persona des 31-45 ans recense des besoins autour de la vie de famille, de l’engagement dans la vie locale et de la découverte culturelle. Le suivant, les 46_55 ans, sera plus autour de l’engagement, de la formation ou de la reconversion professionnelle. La vie de famille passe alors au second plan, tout comme dans le persona des 56-65 ans dans lequel on retrouve des besoins en loisirs, mobilité et bien-être. Enfin, pour le persona des 66-75 ans, les besoins sont essentiellement axés sur le bien-être, notamment à travers les loisirs, l’activité physique ou encore les soins. On peut noter également que ce persona peut réfléchir à son rôle et sa place dans la vie locale en se positionnant notamment sur une volonté de transmettre ou encore la connexion aux autres à travers les outils numériques. Les + de 75 ans, quant à elles, rajoutent aux besoins précédents les services à domicile, les problématiques de mobilité et de lien social entre autre.

Ainsi, 8 grands thèmes de  besoins ont émergé pour les femmes rurales : la mobilité, l’émancipation, l’égalité femmes-hommes, le sport – santé – bien-être, les loisirs -patrimoine – tourisme, l’emploi, le numérique et la technologie, la participation et l’engagement.

Tous droits réservés. UGA
(c) Université Grenoble Alpes, Cermosem, Sophie Louargant et Mélodie Roche. 2021

La communauté du lab se propose donc de mettre en réseau, partager ses expériences et compétences dans les thèmes pré-cités et autour de méthodologie favorisant l’intelligence collective et des valeurs d’inclusion sociale.

Enfin, la communauté s’engage à veiller, interroger et accompagner les femmes, collectifs de femmes, associations, collectivités et toutes organisations souhaitant oeuvrer pour les femmes dans les territoires ruraux européens !

The lab community therefore proposes to network and share its experiences and skills in the above-mentioned themes and around a methodology favouring collective intelligence and social inclusion values.

Finally, the community is committed to monitoring, questioning and supporting women, women’s collectives, associations, local authorities and all organisations wishing to work for women in European rural territories!

Nous contacter

Production source : NetRaw : Network for Rural Active Women project (Erasmus + partenariat Stratégique, Mobilité des adultes ), 2017_2020, Erasmus, UE., UGA. Toute réutilisation de la production réalisée dans le cadre du programme doit faire l’objet de la mention de la source.